annitaromano

ART CONCEPT

(ENG)

For almost ten years I have been developing my artistic expression from textile depths, which I assume as living materials. Piercing theirs souls with threads and needles by punctuated gestures, I instinctively inscribe memory, stories and coexisting moments to draw a ripped wholeness, scared by life. My creations emerge from reality, through intimacy with the material itself, to reveal what we hide or barely remember.

It’s a game of meanings, in which sewing is not as much the goal as it is a reflection of art and life, existence and identity. Working points me to freedom and faith, in an ephemeral, fragmentary world. I could say, it is the thread that "binds" me to life itself, gives it meaning, leaving it a trace. Probably insane and foolish endurance, when the disturbing message is that nothing can be fully captured, not even by Art. But in the thickness of my fabrics I find my own truth. Through my work I exist.

My previous architectural professional experience, predisposes me to consider the way in which the work develops itself on the space: for example the relationships between them, the distance from the wall, the support, the nuances of colors, the movement of the material, the reflection shapes, light. All together, these decisions can extend the work's sensory and psychological experiences to the active volume of space, allowing the viewer to experience an emotionally powerful, transcendent and contemplative aesthetic experience.

My recent work presents subtle nuances, dyed by earth, leaves and roots. Translucent, stripped, it floats loose in space. Apparent fragility, which invites you to find the traces that testify my truth.


(FR)

Depuis près de dix ans je développe ma production artistique à partir d’ ‘épaisseurs’ textiles, ce que j’assume comme des matières vivantes. Au-delà de son caractère bi-dimensionnel et pictural, mon oeuvre est constituée par des ‘profondeurs’ superposées, irriguées par les emotions et marquées par la vie.

Ma démarche est celle de mettre à nu ces ‘peaux de vie’ : liées, déliées, tissées, entrelacées, elles sont la ‘materia prima’ dont je tire les possibilités pour mes questionnements plastiques. Mes créations émergent du réel, par l’intimité avec de quasi invisibles: une déchirure, un point de croisement, une ligne fuyante, une tache, un noeud.

Dans ce jeu de signification, la gestuelle est continue, répétée et parfois inachevée. Le mouvement parcouru de la main est volontairement scandé et inscrit sur la trame. Par un faire et défaire infini, je me rends à l’instinct pour tisser l’instant. Un regard certes incertain et intangible, où les moments coexistent, le temps dynamise l’espace et devient lui aussi matière.

Ma formation d’architecture précédant me predispose à considérer aussi la façon dont l’oeuvre se déploie dans l’espace. Contrairement à la conception instinctive, leur processus d’installation est réfléchi en amont: par exemple les relations entre les unes et les autres, la distance par apport au mur, le support, les nuances des couleurs, le mouvement de la matière , le reflet des formes, la lumière. Dans l’ensemble, ces décisions peuvent étendre les expériences sensorielles et psychologiques de l’oeuvre au volume actif de l’espace, permettant à l’spectateur une expérience esthétique émotionnellement puissante, transcendant et contemplative.

Mon travail récent présent des nuances subtiles, aux pigments naturels comme terre, feuilles et racines. Translucides, dépouillés, encadrés par des structures aériennes, mes tissus flottent dans l’espace déchirées, lâches, aux équilibres retranchés. D’apparente fragilité, ils nous dévoilent des réalités que l’on refuse de voir, que l’on essaie de dissimuler, de réprimer ou d’enterrer.. ils nous interrogent sur notre existence identitaire dans un monde éphémère, fragmentaire et discontinu.

Exténué par la démesure de mes réflexions, mon travail est le fil qui me «lie» à la vie elle-même, lui donne un sens, lui laisse une trace. Naiveté probablement insensée, alors que le message troublant est que la vie est fugace et que rien ne peut être pleinement capturée, même pas par l’Art. Mais dans l’épaisseur de mes tissus je retrouve ma propre vérité, j’espère, je me sens livre. Par mon travail j’existe.



CV


Annita Romano is born in 1966 in São Paulo, Brazil. She is graduated in Architecture, Fine Arts and degreed in History of Art at « Ecole du Louvre » in Paris.

In 2006 the fabric becomes her mode of artistic expression and has attracted since then the interest of the international community.

Her work has been shown in group and solo exhibitions in Paris, Rio de Janeiro, Sao Paulo, Berlin, Frankfurt and Hamburg. Working between France and Germany, the artist is currently based in Paris.


Annita Romano is currently based in Paris.


ANNITA ROMANO
annitaromano.com
contact@annitaromano.com

THE FIBERY Fiber Art Gallery Paris

https://thefibery-gallery.com

Galerie Arcanes Paris galeriearcanes.fr

Fiber Art Fiever https://www.fiberartfever.com

Galerie Artlantis Germany galerie-artlantis.de


SOLO EXHIBITIONS (selected)

Traces of Time (duo with Sabine Dächert) Gallery Artlantis, Bad Homburg, Germany (2018)

Au fil du temps , Galerie Sophie Rozenberg, Paris, France (2012)

Annita Romano , Galerie Arcanes, Paris, France (2011)

Femmes (duo), Galerie Arcanes, Paris, France (2016)

Annita Romano , Galerie Arcanes, Paris, France (2009)

Annita Romano , Atelier de l’Image, Rio de Janeiro, Brazil (2009)


GROUP EXHIBITIONS (selected)

Kunststrasse 2019 , Imst, Austria (2019)

Empreintes Textiles , Collectif Fiber Art Fever! – Centre culturel A. Malraux – Agen, France (2019)

Heimat , Galerie Kunstraum44, Kelkheim, Germany (2016)

Landratsamt , Bad Homburg, Germany (2016)

Consulat Venezuela, Frankfurt, Germany (2016)

Da Escrita, Delas, Elas - Museum Catete, Rio de Janeiro, Brazil (2015)

Kunststück - Berlin, Germany (2015)

Reflexionen - Kelkheim, Germany (2014)

Kunstraum 44 - Germany (2014)

Textile Art Berlin International Fair, Berlin, Germany (2014)

Puls’art - Le Mans, La Cité des Arts, Paris, France (2011)

Réalités Nouvelles - Parc Floral, Paris, France (2011)

Art en Capital - Grand Palais, Paris, France (2010)

Textile Art Berlin International Fair - Berlin, Germany (2010)

PRESS

Nähte wie Klassische Zeichnungen - Bad Homburg, ed aug 2018

Heimat wo? In Stoffresten un Nägel - Kreissblat, ed march 2016

Von Reisemalbüchern bis zur Stoff-Kunst - Kreissblat, ed june 2014

Ihre Kunst ist von der Zeit gezeichnet - Kreissblat, ed oct 2014

Cidadao do Mundo - Decorar Review, ed jan 2014

A costura como elemento essencial à proposta artística - Luso Jornal, 2010

Raizes costuradas - Casa & Mercado Review, ed dec 2009


Using Format